Fujifilm – GFX100

au coeur du laboratoire Fuji GFX….

Vilvoorde, dimanche 23 juin 2019. C’est sur les plateaux flambant neufs des Studios LITES que Fujifilm Belgique a convié les inconditionnels de la marque – professionnels et amateurs – pour leur présenter le GFX100. Le dernier né de la marque est en même temps le premier appareil moyen format doté d’un capteur stabilisé IBIS dépassant les 100 millions de pixels. C’est dire l’intérêt qu’il suscite parmi les photographes passionnés. Après une introduction résumant les caractéristiques innovatrices de l’appareil par Florian Zeller, deux autres ambassadeurs de la marque, Kurt Anthierens et Piet Van den Eynde en ont fait la démonstration lors d’un shooting grandeur nature. Sur le premier plateau Kurt a fait évoluer des modèles devant un parachute. Piet de son côté s’est servi d’une mise en scène fantasque avec au centre un personnage mimant un chercheur d’un autre temps entouré d’objets extravagants.

N’ayant eu à ma disposition le GFX100 que pendant une minute (voir la dernière image), j’ai rapporté de l’événement seulement quelques souvenirs réalisés avec mon “bon vieux” GFX 50s, doté d’un 32-64mm. En voici quelques images. Je dois préciser que je n’ai pu me servir de l’éclairage studio (flashs) que pour les deux dernières images de cette série. Pour le reste, j’ai dû me contenter de l’éclairage minimum régnant dans le studio plongé dans la pénombre, baignée dans une lumière bleue. Et malgré ces conditions difficiles, mon bon GFX 50s s’est défendu honorablement, la plupart du temps à pleine ouverture et à 12800  ISO !

Pour la dernière photo de la série, j’ai pu me servir du GFX 100 et pour vous permettre de juger de la qualité du capteur, j’en reproduis ici deux détails en plein format.

GFX 50s 32-64mm, f4, 1/100s, ISO 12800 sans flash
détail
GFX 50s 32-64mm f/11, 1/125s, ISO 400 sans flash
GFX 100 f/8 1/125s ISO 200 43mm flash
détail photo précédente

détail
détail 100 %

En somme, ce fut pour moi l’occasion de me retrouver en studio, un terrain que je n’avais plus pratiqué depuis une trentaine d’années. Depuis ce temps, je préfère la photo de voyage, principalement dans ses facettes paysage, humain et nature. Mais je reconnais que ce fut un moment plaisant et je remercie Fuji Belgique de me l’avoir procuré. La gamme GFX à laquelle j’ai fini par adhérer sans modération, procure, sans aucun doute, des outils ultra performants à tout amateur passionné ou tout professionnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.