Plaisirs du table top

Paua shell, New Zealand

Ceux qui passent l’hiver quelque part dans notre vieille Europe comme moi en ce moment à Luxembourg me comprendront aisément quand je dis qu’il faut résister à la tentation de se laisser aller à la mélancolie. Pour cela, il faut se faire plaisir. Pour certains ce sera peut-être la table dance, pour un amateur de photo comme moi, c’est la table top.  Cela consiste à sortir son appareil, de rassembler quelques petits objets, de capter le rare rayon de lumière de la journée, puis de se mettre au travail, prise de vue, puis “développement” des photos à l’ordi…. Du coup, on oublie facilement la tempête qui sévit dehors. J’ai donc mis en place quelques petits souvenirs de voyage en provenance des quatre coins du monde, leur vue m’a évoqué de bons souvenirs et occasionné parfois des rencontres originaux entre cultures différentes.  Pour commencer, les masques maori avec une sculpture mexicaine etc. Sur le plan technique, c’est un régal de travailler avec le Fuji GFX et son 120mm Macro à main levé avec des vitesse allant jusqu’au 1/8 s. Grace à la stabilisation on peut se passer de trépied. La collection va sans doute s’agrandir au cours des jours à venir.

Que fait-elle là, la Geisha?

 

Un Atzèque entre Bouddha et la Geisha – du jamais vu!

 

Zénitude de Maori, le monde entier dans un coquillage

 

 

Rencontre asiatique

Changeons maintenant de continent – nous voici en Amérique du Sud: Brésil, Pérou et Costa Rica réunis par leurs représentants ici

sacré coquille, elle est toujours là!

 

Greetings from Peru

 

Fallait-pas m’oublier, disait l’éléphant de Birmanie

 

Les lys devant le Kilimanjaro

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.