Double flotte

Double flotte

Episode 4: Flotte, vous avez dit “flotte”?

Le même jour nous avons pu bien nous rendre compte du double sens de ce mot. A commencer par celui qui rend fier  le pays qui en a une. Pas étonnant que cet État insulaire en soit doté,  il en va de sa sécurité. Notre contact avec la Marine srilankaise à eu lieu à Trincomalee qui dispose du plus grand et meilleur port naturel de toute l’Asie. Grâce à sa profondeur, des sous-marins peuvent s’y planquer sans pouvoir être repérés, c’est du moins ce qu’on dit. En 1942 des bâtiments de sa Majesté n’ont pas eu cette chance puisque les intrépides kamikazes japonais les ont détruits dans Pearl Harbour à petite échelle.  Un cimetière où sont alignés 300 tombes en témoigne.  Plus récemment, les fameux Tigres tamouls y ont aussi joué une partie de la Guerre civile en camouflant leurs forces dans des cargos ou des bateaux de pêche. Les Sri-lankais cingalais traitent les Tigres systématiquement de terroristes, et ils n’ont probablement pas tort en cela. Lors de la visite du port organisé par la Marine à bord d’un ancien rafiot des Tigres – tout un symbole!- j’ai demandé à notre guide: “Qui avait financé  les terroristes?”. La réponse m’a bien surpris: “le Canada, la Norvège ..”Je n’en croyais pas mes oreilles, mais il s’agissait bien de la diaspora tamoule. Un exemple m’à été rapporté par notre sympathique chauffeur qui devait avoir vingt ans en 2004. Il offrait à l’époque ses services à un médecin canadien venu dans le Nord du pays pour l’aide humanitaire au profit des surviants du tsunami (60.000 morts au Sri Lanka). C’était un Tamoule expatrié comme il y en a des centaines de milliers dans le monde. Ranjith a vu en sa possession des valises remplis de Dollars. Un jour, où Ranjith devait retourner à Colombo, le médecin lui a fortement déconseillé d’aller dans un quartier où une bombe allait exploser ce qui n’a pas tardé à se produire… Drôle de conception de l’humanitaire!

2014_1218_11504200

Ne visite pas qui veut le port de Trincomalee – les contrôles sont strictes!

Finissons-en avec la visite du port. De l’époque british il subsiste un hôtel de luxe caché sur l’une des douze îles,  puis un ponton pour chemin de fer complètement bouffé par la rouille – sic transit gloria. Les Yankees,  à defaut d’avoir pu obtenir l’utilisation militaire des lieux, y ont joué la carte économique en construisant un terminal minotier dont les silos couvrent l’ensemble des besoins en blé du pays tout entier. Soit dit en passant: les Srilankais se nourrissent de riz, trois fois par jour, mais il faut aussi donner leurs toasts aux touristes gâtés.  Inutile de dire que les Chinois louchent jalousement sur ce port stratégique, sans parler des Japonais qui, cependant, sont déjà bien implantés dans le pays: nous roulons en Toyota et des panneaux “Nippon cement” ou “Nipplac” s’affichent partout.

Studio_20141221_162049

“Flotte 2”: depuis trois jours on aurait intérêt à apprendre aux enfants sri-lankais “iI pleut, il pleut, bergère”. Ils n’ont jamais vu cela de mémoire d’éléphant. Il est vrai que le climat de l’ île est compliqué avec une double mousson qui diffère selon les côtés Est et Ouest. Mais même en période de mousson, les pluies cessent normalement au bout de quelques heures. Or, en ce moment,  nous assistons à un arrosage continu de la plus grande intensité. Après plus de 24 heures de pluie non stop, nous avons eu droit à un peu de répit ce matin, et entre deux douches, nous avons pu faire une visite à Sigyria pour y rencontrer les “Demoiselles célestes” dont on vous parlera prochainement. On nous a dit que 24.000 personnes ont été évacuées à cause des inondations dans la region et notre excursion cet apres-midi est littéralement tombée dans l’eau. Les prévisions pour le Centre montagneux que nous devrons rejoindre demain, ne sont pas très optimistes.  Dommage, puisque dans le Sud,  le soleil brille. Mais nous ne pouvons pas pour autant chambouler notre programme, pauvres touristes que nous sommes.

2014_1222_09455500 2014_1222_13434500 2014_1222_13423900

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.